Instruments de musique Heavy Metal

Les débuts du heavy metal et les instruments utilisés pour le faire remonter aux premiers temps de la guitare électrique et le travail des inventeurs et innovateurs tels que George Beauchamp (inventeur de la première guitare électrique), Adolph Rickenbacker, Paul Barth et Les Paul.

Sans son travail et le travail et les contributions d’innombrables guitares que vous avez branchées, ce ne serait pas une réalité, et en effet, si le heavy metal avait jamais été créé, il aurait pris une forme très différente, à partir du début des années 1970 et jusqu’à Aujourd’hui, le heavy metal a pris forme car une forme d’art musical était très difficile à jouer. Les instruments de base utilisés sont la guitare, la basse, le chant et la batterie. De nombreuses variantes de la guitare peuvent être trouvées, des guitares de base à six cordes à sept ou huit cordes et même de très grandes guitares Warr pouvant avoir jusqu’à quinze cordes. Les basses utilisées vont de 3 à 6 cordes et kits de batterie n’importe où, d’un seul tambour à des kits très grands et complexes comme celui joué par Mark Temperato, qui comprend plus de 500 pièces.

En raison de la nature du heavy metal, de son accordage, de sa vitesse et de l’accent mis sur le rythme, la plupart des batteries utilisées par les batteurs incluront une contrebasse. Au fur et à mesure que le métal progressait, les artistes responsables de la mise en forme ont commencé à expérimenter différents sons. L’utilisation précoce des claviers utilisés dans le heavy metal remonte même à certains des premiers praticiens qui utiliseraient cet instrument de type piano électrique pour sonner comme une myriade d’autres instruments, du piano à l’orchestre complet. D’autres premières expériences avec des instruments utilisés pour fabriquer du métal incluent la décision du groupe AC / DC d’inclure des cornemuses dans leur chanson It’s a Long Way to the Top (If You Wanna Rock ‘n’ Roll).

Cet exemple peut être le premier d’un instrument aussi inhabituel à être utilisé dans le heavy metal, et a été la décision du membre du groupe Bon Scott, qui a joué enfant, et la communauté des musiciens et des fans est devenue plus réactive à partir de ce moment. aux différents instruments « expérimentaux » de sa musique qui ont finalement fait place à un style qui a révolutionné et changé à jamais les instruments « acceptés » en métal-métal noir. Plus précisément, deuxième vague, black metal norvégien. Avec leurs racines dans le thrash metal et la musique traditionnelle norvégienne traditionnelle, les musiciens de black metal ont commencé à expérimenter tout, des guitares acoustiques aux sifflets en étain, aux harpes, aux tambours traditionnels, au gaucher, à la cornemuse et à presque tous les instruments populaires que vous pouvez imaginer.

La liberté retrouvée dans le black metal a aidé d’autres styles de heavy metal plus confinés à se diversifier et à travailler avec d’autres instruments. Depuis le début des années 1990, les instruments qui ont été impliqués dans la fabrication de métaux lourds, alors que beaucoup se sont formés autour d’une base de guitares, de basses et de batteries de base, ils sont devenus presque innombrables. Il n’est plus rare d’entendre un groupe expérimenter le son des chœurs, des orchestres complets, des sons sumériens, du sitar et même des banjos pour compléter leur musique.